Bruno de La Rocque et les racines métèques

Quand on est fils de métèque, on n’est plus métèque, c’est le nouvel avis (changeant ?) de Bruno de La Rocque. Copie de commentaires sur son journal Facebook : à cette adresse : "https://www.facebook.com/bruno.delarocque/posts/1803045459790369" « en trois mots il constate qu’il est français (naissance, école, sport, citoyenneté…). » Donc ce serait par la naissance, l’école, le sport et/ou…