P.S.F. Congrès de Strasbourg du 13 décembre 1936

Was will La Rocque

P.S.F.

Travail-Famille-Patrie

Discours de clôture par le colonel de La Rocque

extrait du compte-rendu officiel

« Mes chers amis, le gouvernement de M. Léon Blum a décidé … (Cris : « A bas les Juifs » …). Je ne veux pas entendre de « A bas ». J’ai à dire ce que j’ai à dire, et ceux qui n’approuvent pas la pensée chrétienne qui anime le P. S. F., n’ont qu’à foutre le camp !… (…)

M. Blum, un jour, à la Chambre, se tournant vers ses adversaires, leur a dit : Je vous hais. » Eh bien ! moi qui ne prononce jamais ce mot-là, j’ai à lui dire quelque chose d’infiniment plus grave :

«M. Blum, je vous méprise!»

Quelqu’un a crié tout à l’heure « A bas les Juifs ! » Non. Malgré M. Blum, je salue les Juifs — il y en a qui ont été de vrais combattants. J’en appelle aux Juifs patriotes qui sont dans le Parti Social Français, j’en appelle à tous les Israëlites, qui acceptent notre civilisation chrétienne, et je leur dis : « Cet homme qui est votre coreligionnaire a trahi, il vous a trahis, il est cause que l’on vous confond parfois avec d’autres

qui sont venus de l’autre côté de notre frontière, [en gras dans le texte officiel du compte-rendu]

avec cette racaille qui vient de partout, avec les parasites de toutes les civilisations. Vous n’en êtes pas. Alors, retournez-vous contre M. Blum qui, faisant tant de mal à son pays, vous fait aussi tant de tort à vous mêmes, retournez-vous contre la séquelle, et mettez-les en accusation non seulement pour avoir trahi la France, mais aussi pour vous-avoir trahis vous-mêmes.

le danger extérieur

Mon ami Ybarnegaray vous définissait tout à l’heure, comme toujours en parfaite communion de pensée avec moi, qui menace notre pays, là, tout près : Moscou faisant le jeu de Berlin. L’histoire prouve que, si leurs vues sont divergentes et contradictoires, leurs afforts [sic] convergent souvent. En laissant se développer le désordre à l’intérieur de notre pays, M. Blum nous conduits [sic] à la révolution et à la guerre, l’une préparant l’autre, l’autre entraînant l’une. De toutes façons, ce serait la mort pour un pays dont M. Blum ne sait même pas ce qu’il est… M. Blum, vous avez prétendu aujourd’hui, refoulé que vous êtes sans doute vous-même, vous avez prétendu aujourd’hui refouler la grande vague de salut public qui, en ce moment, déferle à travers toute la France.

M. Bulm [sic] a voulu vous refouler. Elargissez votre front de défense. Plus que jamais, qu’à chaque foyer un homme veille et, comme lorsque nous étions en première ligne, et que nous grimpions à l’attaque, que le voisin de droite ou de gauche s’apprête à voler au secours de celui qui sera menacé. Et ainsi grâce à vous, grâce à nous, grâce au P. S. F., l’Alsace restant alsacienne, la France restera française. »

 
 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s