Famille La Rocque, après guerre, un aveu de taille

Bruno de La Rocque écrit sur son blog :

« Un souvenir : ce devait être en 1953-54, (…) Mais jamais au bahut ni chez moi je n’avais entendu parler de l’Holocauste, de l’extermination des juifs, pas même des camps de la mort. Je ne connaissais l’existence que des camps de concentration et celle des stalags et oflags… »

Et puis aussi, cette censure sur son blog du rappel de quelques insultes antisémites que Bruno de La Rocque avait soutenu dans la saison "pantalonnade" :

Caquedrole-pantalonnade-resistance-du-pantalon-deplace

 
 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s