La pantalonnade ou l’honneur de BdLR dans la déculottée

Pour comprendre où Bruno de La Rocque place son honneur, résumé rapide de la pantalonnade.

Un blogueur (Abou) insulte le père juif d’un autre blogueur (votre serviteur et tenancier de ce blog) chez Clairvaux, c’est ici. Pour plus de détails :
"L’abou du pantalon qui caque au vent"

 
Le blogueur dont le père fut insulté réagit sur son blog.

 
C’est alors que Bruno de La Rocque met son honneur dans le soutien de celui qui insulta le juif (et résistant) :

« Je dois à la vérité qu’écœuré par ce qui était écrit, sous-entendu, fortement suggéré… c’est moi qui suis allé à la rencontre de j.michel et de ses posts indignes. »

Écrit par : caquedrole | 27.07.2012

caquedrole-sur-abou-t-ecrit.jpg

Il publie deux notes spéciales sur son blog :

"La boue rejaillit sur qui l’Abou a collé des crottins !…"

"Que de perte de temps !…"

et dans cette dernière il écrit notamment :

« Il est venu nous faire son numéro de fiction, où le père de "l’intelligent" (carrément ah ah ah) a agi avec bravoure durant la guerre… Oui il a réussi à passer 3 (trois !) contrôles sans avoir à montrer son zizi. Un héros le papa ! un "fait d’arme" qu’on perpétue de génération en génération. »

puis il efface tous les commentaires explicatifs déposés par le blogueur dont le père fut insulté, au motif : pantalonnade.

 
 
Et enfin il raconte qu’il n’était au courant de rien, c’est la défense façon Copé.

 
Pour l’anecdote, Bruno de La Rocque dit qu’il n’était pas au courant, mais expose sur son blog ces deux photos qui démontrent le contraire :
sortiedequiescence.blogs.nouvelobs.com/media/00/00/3794163519.jpg
sortiedequiescence.blogs.nouvelobs.com/media/00/00/1910416377.jpg

 
 
 

Publicités

3 réflexions sur “La pantalonnade ou l’honneur de BdLR dans la déculottée

  1. Pingback: Quand Bruno de La Rocque se pantalonne dans son mensonge | Le blog du nobservateur

  2. Pingback: Quand Bruno de La Roque continue ses mensonges, démontage | Le blog du nobservateur

  3. Pingback: Le sens des mots (suite) quand le vénéré devient soupe au lait | Le blog du nobservateur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s