Polémique Zemmour, maréchal Pétain oui, mais colonel de La Rocque ?

Zemmour-Revel-lexpress
Les français ne sont pas des veaux (ou des imbéciles selon Laurent Ruquier dans son émission ONPC du 4 octobre 2014), ils s’intéressent plus à la politique qu’aux amours des Présidents de la République. Le succès en librairie du dernier livre politique d’Éric Zemmour qui dépasse celui du livre sur ses secrets d’alcôve de Valérie Trierweiler le démontre : ils veulent connaître par eux-mêmes dans le texte et comprendre les idées émises par Éric Zemmour dans son livre tellement décrié "Le Suicide français".

Ce qui choque les bien-pensants dans ce livre, c’est la "préférence nationale" appliquée envers une communauté. Le rappel de certains faits historiques horripile les colporteurs de la pensée unique (de l’« idéologie dominante » selon l’expression d’Éric Zemmour).

statut-juifs-explication
Éric Zemmour ne "réhabilite" pas Pétain et le régime de Vichy en les lavant de tout antisémitisme, ce que certains voudraient faire croire, il ne fait que rappeler que dans cet antisémitisme, un tri était fait entre les juifs eux-mêmes en fonction de leur nationalité, et je rajouterai en fonction de l’ancienneté d’acquisition de cette nationalité française, cf. la dénaturalisation des métèques trop fraichement français — document —. Rappeler aux juifs souchiens qu’ils ont bénéficié un temps (mais un temps seulement) d’une préférence nationale dans le traitement de la question juive, voilà ce qui les agace au plus haut point, mais c’est un fait et le rappeler n’est pas nier l’antisémitisme du maréchal Pétain et de son régime de Vichy.

Expérience personnelle de blogueur : j’ai reçu de la part de toute la bien-pensance juive de la nobserverie un tombereau de crottins qui s’est terminé en "pantalonnade" sur le blog de Bruno de La Rocque pour cette fiction qui commençait ainsi :

« Deux personnages de fiction donc, mais tirées d’histoires vraies. C’est l’histoire de deux juifs, dans les années 40, installés sur le sol français sur lequel les juifs pensaient être en sécurité, enfin surtout les souchiens, car les métèques les autres s’en fichaient, même naturalisés dans les années 30. »

[lire la suite et les commentaires]

 
 
Revolution-nationale
Donc le maréchal Pétain était antisémite et Éric Zemmour ne dit pas le contraire. Mais qu’en est-il du colonel François de La Rocque ?

Il est "avéré" que le colonel de La Rocque devint résistant. Parce que sa haine du boche était supérieure à son admiration envers Pétain et sa fidélité à "Travail, Famille, Patrie" de la Révolution Nationale. Mais ce n’est pas la version d’un défenseur de sa mémoire : pour lui François de La Rocque devint résistant par compassion pour les juifs :

« (…) Alors, intervient ensuite cet ensemble bizarre, dépareillé, qu’on appelle "Vichy". Les thèses de Paxton ne sont pas systématiquement en phase, et sont même sur certains points antagonistes, avec celles de Winocq ou Berstein, pas seulement sur le "fascisme" français des années trente mais aussi sur le comportement de certains futurs "vichysto-résistants" et plus ou moins admirateurs du héros de la grande guerre. Je subodore dans l’un des commentaires que, sinon moi, du moins le nom que je porte [La Rocque] est directement interrogé sur cette question des Français israélites (ou "Juifs français"), et des juifs issus récemment d’Allemagne et d’Europe de l’est, (…)
mon grand-père, chef de bataillon d’infanterie, a été tué à Neuville-St Vaast (mai 1915) (…)

Il se trouve que ce même homme [le colonel de La Rocque], rallié au régime de Pétain (…) a, dès la promulgation du "statut des juifs" fait connaître publiquement sa réprobation. Cela amorce d’ailleurs sa rupture avec Pétain et son anglotropisme de futur résistant : cette politique "raciale" en phase avec l’occupant (…)

Écrit par : BL | 13/10/2014

Le colonel de La Rocque devenu résistant pour sauver les juifs ! Ouaarrfff! ouaarrfff! comme dirait un vétéran vénéré.

Le lien est donné vers le texte intégral de Bruno de La Rocque, pour une lecture non tronquée et dans son jus qu’il appelle contexte.

Voir aussi :
"Colonel de La Rocque, droit de réponse refusé"
"Le colonel de La Rocque et la dénaturalisation des juifs"

 
 
 

Publicités

3 réflexions sur “Polémique Zemmour, maréchal Pétain oui, mais colonel de La Rocque ?

  1. — censuré —

    Note du teneur de blog :
    Commentaire d’un « anonyme », un des soudards de Bruno de La Rocque, un menteur exerçant la psychiatrie sans avoir les diplômes nécessaires pour pratiquer la médecine, éliminé donc.
    Bruno de La Rocque niera bien sûr être à l’origine de son passage et de son intervention ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s