14-18 ou la vie de château

Bruno de La Rocque va sans doute à nouveau dénoncer l’instrumentalisation d’une carte postale des archives de la famille comme il l’a déjà fait pour moquer un résistant déporté à Buchenwald.

Voilà donc la carte postale :

pepe-Demay-carte-postale-14-18_590x383

 
C’est une résidence pour soldats blessés en 14-18.

Pour anticiper la question moqueuse d’un Bruno de La Rocque, et son accusation d’« instrumentaliser [la guerre] pour faire de l’ironie sur un blog [instrumentalisation qui lui] semble plutôt ignoble », suivie d’une éventuelle nouvelle délation, je précise que le pépé qui résida dans ce château pour soigner sa blessure au poumon était simple soldat au nom de famille des plus courants, et le futur père du résistant déporté qu’il moqua.

 
 
 

Publicités

Une réflexion sur “14-18 ou la vie de château

  1. Pingback: Grande guerre, il n’y avait pas que les anciens combattants de La Rocque | Le blog de La Rocquaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s